mardi 11 mars 2014

Cache-pot pour plante et butaï en carton

Attention : Merci à vous tous pour vos commandes mais, comme vous le savez peut-être déjà, je ne fais plus de meubles en carton dédiés à la vente... cliquez sur : "Je tire ma révérence-carton"

Pour terminer 2013...

Mais non, je n'étais pas disparue... j'étais en pause santé. Ça ne sert à rien, je ne peux laisser le carton de côté. Alors quelques petits trucs en 2013, pour ne pas perdre la main, mais bien peu.

Ainsi, un cache-pot pour plante de 24" de haut (60,96cm); très solide, il n'aura pas peur du poids de la plante qui viendra s'y nicher. Puisqu'un autre meuble viendra lui tenir compagnie, j'attends avant de faire la déco, pour mieux voir l'ensemble. Ma fille le reluque déjà pour son bureau d'avocate... On verra et puis si c'est ainsi, j'en ferai un autre!

Également un butaï non terminé; un petit théâtre japonais pour kamishibaï (conte japonais). Une valise-théâtre comme je les appelle. Des images sont insérées dans le "ventre" de la valise; on ouvre les 3 portes (les battants) et on raconte aux enfants. Après les photos, je vous envoie vers un site pour ceux qui seraient intéressés à en savoir davantage (butäi = le théâtre et kamishibaï = conte)

Cache-pot-carton-VersionCarton-2013-signé 

Cache-pot déco-carton

butaï-théâtre-japonais-carton-Signé  

Le texte de l'image présentée en façade est inscrit sur le dos de la dernière image. Ainsi le conteur peut lire le texte de l'image vue par les enfants. 

En images pour vous donner une meilleure idée:

200908141545

Et voici à quoi ça peut ressembler, fermé:

Butaï fermé

 

Le texte de l'image présentée en façade est inscrit sur le dos de la dernière image. Ainsi le conteur peut lire le texte de l'image vue par les enfants. 

Merci à Christian Proulx, de Trois-Rivières au Québec. C'est lui qui m'a fait découvrir ce bel outil pédagogique.

Pour en savoir plus sur les butaï/kamishibaï: http://www.lejardindekiran.com

 

Voilà!  À bientôt et Merci de votre visite!

 

pot, cache-pot, plante, histoire, japonais, théâtre japonais, conte pour enfants, carton, version carton, version, objet en carton, Trois-Rivières, Québec, Louise Camirand, fabrication carton, objet, déco en carton, conte, butaï, kamishibaï


dimanche 29 août 2010

Passion... les meubles en carton

Attention : Merci à vous tous pour vos commandes mais, comme vous le savez peut-être déjà, je ne fais plus de meubles en carton dédiés à la vente... cliquez sur : "Je tire ma révérence-carton"

 Passion... les meubles en carton!

Sur le blog d'Annie, on peut avoir une très bonne idée de l'histoire des meubles en carton. Pour ceux et celles que cela intéresse...   http://www.design-vert-annie.fr/histoire-du-meuble-en-carton-loire-42.html

**************************************************************************************************

Bienvenue.. enfin je peux, grâce à ce blog que je viens de créer, vous partager ma nouvelle passion, les meubles et objets en carton.  Pour vous, la petite histoire de ma connaissance avec ce monde merveilleux!

Je vous raconte... 

Je me souviens - je ne sais plus où, ni à quelle occasion - il faut dire que le temps file et se moque bien de porter attention à notre mémoire qui, elle, se défile... Alors donc, vers mes 15 ans j'ai vu dans une revue les meubles de l'architecte Franck O' Gerhry.

frank_gehry  chair_wiggle_side_chair_1972

www.pasdepanique.net/.../ frank_gehry.jpg leblogdelavieenrouge.wordpress.com/ page/74/

Ça y est, la petite québécoise, 11e d'une belle grande famille de 13 enfants et pas encore sortie de sa campagne, vient de tomber en amour avec l'art du meuble en carton! Ma mémoire, qui a tout de même emmagasiné certaines informations, se souvient très bien des premiers mots échappés devant ces oeuvres:  "Moi aussi, un jour, je ferai des meubles en carton"... Et voilà! 

Quelques années plus tard (non, n'essayez pas, je ne vous direz pas mon âge), vers 2006, j'ai revu d'autres meubles dans la revue française Maison Créamania. Vite, internet, fouille, fouille, fouille et trouve. "Wow, comme c'est beau et original!" Et je pourrais en faire? Je pourrais faire des meubles? Ce ne sont pas des écrits qui tombaient dans les yeux d'une aveugle (ce n'est pas ça l'expression, non?).

J'ai fouillé pendant 3 ans, apprenant en lisant, regardant tout ce qui se faisait sur les meubles en carton, comment, pourquoi, le matériel, les techniques, tout!  Et comme j'ai un certain talent en arts plastiques et en 3D, je pouvais apprendre sans nécessairement les faire dans l'immédiat. Il faut dire qu'avec mon travail à temps souvent "plus que plein" comme animatrice socioculturelle au Cégep de Trois-Rivières, mes soirées devenaient un moment de répit, à "essayer" de ne rien faire sinon l'ordinaire, comme on dit ici. 

En 2009, après 28 ans à partager le quotidien de millier d'étudiants et à les aimer à ma façon et dans toutes leurs dimensions, le coeur gros, très gros de chagrin, je démissionne. Sans emploi, en recherche mais ne trouvant pas dans l'immédiat, ma mémoire se rappelle à moi en envoyant dans ma tête les images de mes 15 ans. Je vois ça comme un signe, moi qui ne me souvenais plus avoir déjà vu de tels meubles dans mon adolescence ni des mots surgis... Quelle belle journée ce fut! Et j'ai ri, de ce rire libérateur qu'apporte la "révélation". Il n'en fallait pas plus à mon imagination pour se mettre au boulot; je prends du temps pour m'initier, chasser mes peurs et, enfin, faire des meubles en carton. Heureusement, j'apprends vite puisque je suis depuis longtemps une touche-à-tout! Merci mon Dieu? Merci à mon père, cet inventeur génial et autodidacte. Merci à ma mère cette créatrice qui s'ignore, cette femme de coeur. 

Voilà mon histoire se poursuit avec des démarches pour concrétiser mon rêve... partir mon entreprise VERSION CARTON voulant participer activement et concrètement à la réparation et à l'entretien de notre planète et en accord avec les 3R - recycler, réutiliser, réduire. Mais pour cela, il faut des $$$, du courage, de la persévérance et surtout, y croire plus que tout, profondément.  Il ne me manque que les $$$ ! Hahaha! Je trouve que c'est un très bon départ.

Savez-vous quoi? J'adore ça! Je voudrais que vous puissiez un tant soit peu toucher à cette forme de création. On peut faire tout ce que l'on veut, on peut donner tous les aspects inimaginables aux meubles et aux objets! Il vous faudrait essayer, mais ATTENTION, la dépendance ne croît pas avec l'usage, elle est immédiate!

Un de mes buts? Propager la maladie du carton puisque, comme l'a dit un auteur inconnu: "Le Bonheur est contagieux...sois porteur du microbe"!  Et je voudrais bien être porteuse de ce microbe là moi aussi! En faire un projet social, donner des ateliers de fabrication et en faire un lieu d'animation et de rencontres: ouvert aux initiés comme aux débutants, organiser des rencontres créatives, recevoir ceux et celles qui ont besoin de place pour en faire, recevoir ceux et celles qui cherchent un endroit où socialiser et qui aimeraient donner un coup de main... Tout est en projet... Alors, en fin de compte, ce sera... une histoire sans fin..."

Merci de m'avoir lue!  Permettez-moi de vous lire aussi en laissant vos commentaires. N'oubliez pas de vous inscrire à la "Newsletter" pour recevoir par courriel toutes les nouvelles du blog.  À noter, votre adresse courriel ne sera vue que par moi, mais votre message sera vu par tous les visiteurs.

Dans les prochains messages de cette catégorie, je vous présenterai les meubles que j'ai fabriqués. Il n'y en a pas encore beaucoup, mais ça viendra. Certains seront des interprétations d'autres meubles (avec référence), mais la plupart seront des créations. On s'y retrouve plus tard?

Copyright TEXTE encadré

Louise Camirand - cartonniste  - VERSION CARTON